MONTRÉAL PREMIÈRE

MONTRÉAL PREM1ÈRE

l’on nettoie complètement l’eau utilisée pour extraire les sables bitumineux

L’extraction des sables bitumineux est accompagnée de préoccupations environnementales importantes. C’est pourquoi l’innovation de la firme montréalaise Gradek Energy amène beaucoup d’espoir : l’entreprise a mis sur pied un procédé qui lui permet de nettoyer complètement l’eau utilisée pour l’extraction des sables bitumineux. L'eau du procédé est recyclée tout en conservant sa chaleur et réduit ainsi l'intensité de carbone des opérations des sables bitumineux. Une véritable révolution dans le domaine ! La solution développée par Thomas Gradek permet de récupérer les rejets d'hydrocarbures de l'industrie pétrolière à l'aide de billes de polymère. Puisque le pétrole se colle aux billes, il est non seulement possible de nettoyer l’eau et les sols, mais aussi le pétrole éthique et propre et récupérer les minéraux rares : l'or, l'argent, alumine, titane, palladium, cérium, yttrium, zircon, Ces métaux rares sont particulièrement recherchés dans l’industrie des technologies de l’information et des technologies vertes. Une première usine, qui traitera les rejets de Syncrude Canada, sera en opération au printemps. Mais l’entreprise a de grandes ambitions et compte créer 4500 nombreux emplois d’ici cinq ans. Et elle a de bonne raison d’être confiante : sa technologie est reconnue par l’industrie pétrolière internationale, les gouvernements provinciaux et fédéraux, des firmes importantes comme Véolia, LuxResearch, SNC-Lavalin ainsi que la garde côtière américaine et canadienne.

<< RETOUR À L'ACCUEIL